La fondation « culture » des Bernardins

12 janvier 2011


Depuis septembre 2008, la Fondation des Bernardins offre à la culture une place prépondérante. Au travers d’expositions, de concerts ou de projections de films, mais également de débats organisés dans l’enceinte du Collège, qui est un lieu d’échange et de réflexion ouvert sur le monde et la société.

Depuis ses origines, le Collège des Bernardins est un lieu d’études et de culture. Au XIIIème siècle, avec la révolution intellectuelle qui déplace le centre de gravité du savoir des monastères aux universités, le pape Innocent IV incite les moines cisterciens à mouvoir leurs centres d’études dans les nouvelles villes universitaires, comme Paris. C’est dans ce contexte que le Collège des Bernardins a été fondé, avec pour objectif de former des étudiants à la théologie.

Depuis 2008, après de très importants travaux de réhabilitation, le Collège des Bernardins est redevenu un lieu de culture où les idées trouvent un espace d’expression libre.

Une fondation pour la culture ?

La Fondation des Bernardins s’engage pour la culture. Son objectif est de trouver des sources de financement pour donner vie à la programmation artistique et culturelle du Collège des Bernardins. Une fondation pour une culture chrétienne, ouverte à son époque et aux enjeux de la société contemporaine.

Le Collège des Bernardins accueille d’éminents professeurs et intellectuels comme l’écrivain Philippe Sollers ou le politologue Guy Hermet, à intervenir dans des conférences sur des sujets aussi variés que la révolution catholique du XVIIIème siècle ou l’évolution de la modernité, ou encore la question de la transmission avec le philosophe Marcel Gauchet, titulaire de la Chaire de recherche jusqu’en 2011.

Le Collège des Bernardins revendique une grande ouverture aux autres religions en accueillant de nombreuses conférences sur le judaïsme, l’islam, le bouddhisme ou l’hindouisme.

Mais si le Collège des Bernardins est aussi un lieu de culture, c’est grâce à sa programmation artistique riche et éclectique. Il programme régulièrement des expositions d’art contemporain, des concerts classiques, des projections de films ou des lectures. L’institution se veut un espace de vie intellectuelle ouvert sur son environnement et sur la société contemporaine. Voilà pourquoi la programmation artistique proposée est très diversifiée pour accueillir un public varié de chrétiens, d’agnostiques, de croyants d’autre religions et aussi d’athées qui veulent réfléchir de façon ouverte. Pour tous, la sagesse chrétienne est un terreau fructueux pour un échange ouvert et respectueux de l’autre.