Les « Dîners du silence » des Bernardins.

21 juillet 2011

Invités pour la deuxième fois consécutive, cinquante cadres parisiens ont accepté de se laisser bousculer par un étonnant « Diner du silence ».

Les « Dîners des Bernardins » ont été Initiés en janvier dernier par Edouard de Vessine et Thierry Bizot – qui a raconté sa conversion dans  un livre publié au Seuil avant d’en tirer le film Qui a envie d’être aimé ? Il s’agissait de séduire des cadres débordés, peu enthousiastes à priori à l’idée de se retrouver dans une ambiance communautaire convenue.

Invités à se retrouver « face à eux-mêmes », ces candidats surbookés ne sont pas forcément les plus faciles à entrainer. Et pourtant… chacun a été immédiatement saisi par la beauté des voûtes du cellier du Collège. Huit Carmes venus de Montmartre ont proposé leur présence « tutélaire » à ces candidats dont aucun, finalement, n’a eu de mal à entrer dans un moment de calme méditation entre les notes d’un piano et les lectures de l’hymne à la charité de Paul et d’une sélection de textes sur le silence.

Ouverts à des personnes éloignées de la foi mais capables de s’interroger sur leur parcours professionnel, familial et spirituel, ces dîners peuvent servir de préambule à une retraite ou, tout simplement, des moments de calme partagé en famille ou entre amis. Le prochain dîner des Bernardins aura lieu en septembre.