Quand les chiffres éclairent la réalité

6 mai 2015

Il ne suffit pas de dire que le Collège des Bernardins est une magnifique réussite qu’il nous faut entretenir. Bien sûr, son rayonnement est unanimement salué au-delà des seuls cercles confessionnels, universitaires ou culturels…. Pour bien prendre la mesure de l’élan qu’il suscite et des repères qu’il trace, quelques chiffres sont bien utiles…

Le Collège des Bernardins est ouvert 338 jours par an, soit davantage que toute autre institution d’envergure comparable. Et cela grâce à la belle implication de ses bénévoles, à l’accueil ou en soutien des équipes administratives.

La formation demeure un axe central. A elle seule, l’Ecole Cathédrale compte 2829 étudiants tandis que 146 inscrits suivent les cours de la Faculté de Théologie. La formation n’est pas réservée aux diplômants : en 2015, 66 nouveaux cours publics complètent les 25 cours en écoute libre. Parmi les séminaires de recherche, 5 sont ouverts au public. La lettre du département de recherche fait autorité auprès de 1500 abonnés.

En 2014, le Collège des Bernardins a rassemblé 10 000 personnes autour de ses expositions d’art contemporain, 6400 en visite guidée, 4500 aux concerts ou encore plus de 3000 aux fameux « Mardis des Bernardins » où l’on débat de thématiques d’actualité autour d’un invité.

L’institution a su très tôt prendre le virage du numérique. Une mise à jour permanente de ses technologies permet aujourd’hui à près de 400 000 personnes de suivre ses activités via un site internet mis à jour en permanence. Depuis l’ouverture du Collège en 2008, plus de 450 000 vidéos ont été vues sur les deux principaux sites de partage en ligne.

Ces chiffres sont à la mesure de ce que propose le Collège des Bernardins : la mise en commun, d’une ampleur inédite en Europe, de compétences et de disciplines. Un éclairage indispensable en ces temps aussi troublés que prometteurs.