Le retentissement de Laudato Si

23 juin 2015

On annonçait la conférence internationale sur le climat depuis des mois. On s’accordait déjà sur les échecs des conférences précédentes, l’unanimité des constats, l’inertie des états et des représentants internationaux, et l’absence de feuille de route pour remédier à la catastrophe que constitue, à l’échelle de l’humanité toute entière, le dérèglement climatique. Voilà que l’encyclique Laudato Si du pape François vient, en 246 articles, réveiller les consciences si vite abattues. Moteur d’une écologie « intégrale » et non « verticale », une nouvelle manière de produire, de distribuer et de consommer doit s’imposer. Elle est la seule réponse au défi qui se pose à la terre, notre « maison commune ». Le texte du pape, unanimement salué, s’adresse au monde. C’est pourquoi le Collège des Bernardins suivra les débats de la conférence et apportera sa contribution à travers 6 rencontres auxquelles interviendront les représentants  des différentes instances religieuses, catholique, orthodoxe, anglicane, juive, musulmane et bouddhiste.  C’est au Collège des Bernardins que se dresse le plus vaste panorama des différentes visions de l’écologie.